Danseur hip-hop depuis son plus jeune âge, il touche à tout, en passant par la danse africaine, le moderne jazz et le street jazz. Il participe à plusieurs concours départementaux et régionaux de danse chorégraphique sur Paris où il décroche la première et la quatrième place. 
Ensuite, il découvre le Ragga-dancehall et se perfectionne dans cette nouvelle catégorie ; En 2010, il sort vainqueur du concours international SUN FORCE catégorie ragga-dancehall. 
Fort de ces expériences, il apporte à sa danse une originalité sur la scène Toulousaine et tente de le transmettre dans ses cours, par l’apprentissage des bases du hip-hop, la musicalité qui lui est primordiale et l’improvisation sur des musiques actuelles, dans une ambiance décontractée. 

Jay Gougnon

Jay Gougnon

 

Le hip-hop est un mouvement culturel et artistique apparu aux États-Unis à New York, dans le South Bronx au début des années 1970. Originaire des ghettos noirs et latinos de New York, il se répandra rapidement dans l’ensemble du pays puis dans le monde entier au point de devenir une culture urbaine importante. La culture hip-hop connaît plusieurs disciplines : le rap (ou MCing), le DJing, le break dancing (ou b-boying),le popping, le locking, le graffiti, le beatboxing. Ces disciplines, apparues avant le hip-hop, seront intégrées dès la naissance du mouvement. C’est néanmoins par son expression musicale qu’il est le plus connu et, de ce fait, souvent réduit à celle-ci.
Cette expression musicale est elle-même souvent appelée tout entière rap, ce qui est là aussi un raccourci dans la mesure où ce terme ne s’applique qu’à la parole, scandée et saccadée, propre au MCing. La musique hip-hop peut en effet revêtir plusieurs formes : ou bien se limiter aux seuls beats du DJ (Disc Jockey), auquel cas le terme de rap ne convient pas. Le terme rap, et encore moins le terme hip-hop, ne peut s’appliquer au slam. Le slam n’ayant aucun rapport de près ou de loin avec le hip-hop.
De nouvelles catégories, au niveau de la danse, apparaissent au fil des années: le newstyle (freestyle), qui est un mélange de tous les styles de danse hip-hop ou autre, le Krumping, une danse née dans les années 2000 au cœur des bas quartiers de Los Angeles. Cette danse, non-violente malgré son apparence agressive à cause des mouvements exécutés très rapidement, de la rage ou la colère qui peut se lire parfois sur les visages des danseurs de Krump que l’on appelle les « Krumpers », se veut être une danse représentant la « vie » et toute sa « jouissance ». En effet il n’y a aucun conflit physique entre les danseurs.

 

Cours de Hip-hop avec Jay Gougnon au 111 Lunares

Les cours ont lieu de 2 à 4 fois par mois, consultez les dates ici

samedi13h30/14h45ados adultes tous niveaux1h1528 €*/mois
samedi14h45/16h00Hip-hop Street Jazz1h1528 €*/mois
samedi16h30/17h30Urban Afro Tous niveaux1h0028 €*/mois
 * Il faut ajouter à ce montant les frais d’adhésion obligatoire à l’association : Tarif normal : 22 € / Tarif étudiants, chômeurs : 17 € / Tarif famille/couple : 32 € - Tarif enfants (- de 15 ans) : 12 €
• Nous proposons des réductions aux personnes qui prennent plusieurs cours au 111
Les étudiants et demandeurs d’emploi bénéficient d'une réduction de 3 €/mois sur présentation des justificatifs. 
Télécharger la fiche d'inscription aux cours pour 2017-2018 et le règlement intérieur de Lunares
ADRESSE du 111 Lunares - 111, route de Blagnac - 31200 Toulouse (entrée : 4, chemin de la Garonne)
Plan d'accès - Bus ligne 16 jusqu'à 1h18 - VélôToulouse (station à 150 m)
Renseignements et inscriptions : Tél. : 09 53 10 24 98 ou contact.lunares@gmail.com
Tous les cours commencent à partir de la semaine du lundi 11 septembre 2017
Il vous est possible de faire un cours d’essai (en septembre et octobre) afin de voir si l’activité vous convient. Si vous ne vous inscrivez pas, le cours ne vous sera pas facturé.
 
Voir aussi :
Share Button